Comment la respiration permet de maintenir le pH sanguin constant ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

Le pH est un élément essentiel à notre bien-être.

Il permet en effet à notre organisme de fonctionner parfaitement et d'éliminer toutes sortes de toxines présentes dans le sang.

Néanmoins, il est important que le pH sanguin soit constant dans notre organisme.

Comment la respiration permet de maintenir le pH sanguin constant

Pour cela, il y a plusieurs moyens pour y parvenir, tels que la respiration.

Tout savoir sur l'équilibre acido-basique

Il convient de comprendre l'importance de l'équilibre acido-basique dans notre organisme pour maîtriser l'intervention de la respiration sur le maintien du pH sanguin constant.

Sachez tout d'abord que notre corps a la capacité de recevoir de façon permanente des apports en acide et en base.

Ceux-ci lorsqu'ils sont combinés, forment une solution à la fois acide et basique.

Ainsi, c'est le pH ou potentiel hydrogène, qui permet de mesurer l'acidité de cette solution présente dans notre organisme.

Aussi, lorsque cette solution est ajoutée à l'eau, cela diminue la H+ en libérant des OH-.

Cela signifie que cette dernière est basique ou alcaline.

Plus la solution contient des ions H+, plus elle est considérée comme acide.

Lorsque le pH se situe entre 0 et 7, cela signifie que la solution présente dans notre organisme est acide.

Un pH estimé entre 7.1 et 14 équivaut à une solution basique dans notre corps.

Dans ou l'autre des cas, cela n'est pas favorable pour que notre organisme fonctionne correctement.

L'idéal serait donc que le pH soit égal ou légèrement supérieur à 7.

Ainsi, dans notre organisme, le pH du sang doit être compris entre 7,35 et 7,45.

Néanmoins, certaines variations sont normales et physiologiques.

Il ne sera donc pas nécessaire de s'inquiéter si à certains moments, le pH est sensiblement supérieur ou inférieur à cette norme.

La différence entre ph sanguin et ph urinaire ?

Il faut bien comprendre que mesurer votre ph urinaire ne permettra de déterminer votre ph sanguin?

Vous devez savoir que votre ph sanguin est maintenu neutre en permanence grâce à la respiration.

Quand vous inspirez de l'oxygène, cela apporte des "bases" pour alcaliniser votre sang acidifié par trop d'acide.

L'inspiration est déclenchée quand votre sang devient trop acide.

L'expiration permet tout simplement d'expulser cet excès d'acide.

On comprend ici l'importance de la respiration sur le Ph.

Mais surtout, on comprend l'importance de ne pas faire n'importe quel exercice de respiration ou encore l'importance de mieux gérer son stress.

L'équilibre acido-basique par la respiration

Par exemple, quand vous hyperventilez volontairement dans un exercice d'hyperventilation, vous expulsez trop de CO2.

Cela rend votre ph alcalin en excès.

Ainsi, sachez qu'un ph alcalin va augmenter l'excitabilité neuronale.

Dit autrement, vous serez agité !

A l'inverse, une respiration bloquée de manière chronique qui entraîne une hypoventilation et donc un excès de CO2 va rendre votre ph excessivement acide.

Un ph trop acide va provoquer une dépression du système nerveux central.

C'est la raison pour laquelle, il est d'une importance capitale de maintenir le pH sanguin constant grâce à une respiration naturelle.

L'équilibre acido-basique par la respiration

Sachez que le corps a la capacité de maintenir constamment cet équilibre.

Cela se fait naturellement par le biais de la variation de vitesse de la ventilation pulmonaire.

Autrement dit, votre corps maintient à lui tout seul le pH sanguin constant, grâce à la respiration.

Lorsque vous êtes en acidose, votre organisme aura tendance à augmenter la respiration.

Quand vous faites du sport, votre ph devient acide, vous respirez plus d'oxygène (basique).

Si vous vous trouvez en alcalose, il diminuera la respiration pour concentrer le CO2.

Cela signifie donc que tout ce que vous avez à faire pour maintenir votre pH sanguin constant est d'exercer un certain contrôle sur votre respiration.

Je dirais mieux, que vous devez vous contrôler pour "lâcher prise" sur votre respiration.

Dit autrement, vous devez rester vigilant pour ne pas "bloquer" ou "modifier" votre souffle.

Cela se fait automatiquement par l'organisme.

Le stress et l'équilibre acido basique

Quand vous êtes stressé, vous devez savoir que votre corps bascule dans une forme d'hyperventilation chronique.

Le stress provoque donc une légère (voire intense) alcalose, votre pH est trop alcalin.

En effet, l'hyperventilation, même imperceptible, va expulser trop de CO2.

Le résultat est simple : vous allez épuiser vos reins et vos glandes surrénales qui vont devoir produire de l'adrénaline et du bicarbonate pour remplacer le CO2 perdu.

Cela se manifeste par une fatigue surrénalienne, mais aussi des poches sous les yeux (fatigue des reins).

L'hyperventilation et le manque de CO2 vous pousse également à consommer des aliments très acides, comme le sucre, la viande, les fritures, etc.

Donc dans le cas du stress, il faudra utiliser une technique qui produit une légère hypoventilation, comme c'est le cas pour la respiration intermittente.

Ne tombez surtout pas dans le piège de respirer plus en hyperventilant, car votre stress vous fait déjà hyperventiler, même subtilement.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Comment la respiration agit sur la fréquence cardiaque ?

Comment la respiration synchronise les ondes du cerveau ?