Comment la respiration agit sur la fréquence cardiaque ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

La régulation de notre système cardiaque est influencée par la respiration.

Ce lien entre le cœur et le cerveau se traduit par la cohérence cardiaque.

Comprendre l'influence de la respiration sur la fréquence cardiaque revient à bien cerner le concept de la cohérence cardiaque.

Comment la respiration agit sur la fréquence cardiaque

Autrement dit, qu'est-ce que la cohérence cardiaque ?

Comment fonctionnelle-t-elle et quels sont ses effets ?

Qu'est-ce que la cohérence cardiaque ?

Il est évident que la respiration a une influence directe sur le cœur.

La belle preuve, lorsque vous vivez une situation forte, positive ou négative, votre cœur se met à battre de manière rapide.

Bien que peu de personnes en doutent, la vitesse des battements du cœur a aussi une influence sur le cerveau.

Lorsqu'un individu parvient à modifier sa fréquence cardiaque, cela peut grandement influencer ses émotions.

La cohérence cardiaque est alors une technique permettant de régulariser la vitesse des battements du cœur, ou plutôt de l'harmoniser.

En d'autres termes, c'est une manière de contrôler la respiration afin de réguler votre état émotionnel.

Certains chercheurs affirment que cette technique permettrait de réduire la tension artérielle.

Cohérence cardiaque : comment ça marche ?

Avant d'aborder le fonctionnement de la cohérence cardiaque, il convient de retenir que le cœur humain est constitué de deux systèmes de régulation.

Il s'agit du système accélérateur et du système freineur.

Le premier permet d'augmenter la fréquence en cas d'effort par le biais des fibres du système nerveux sympathique.

Quant au système freineur, il permet de réduire de manière permanente la fréquence de base.

Cette réduction de fréquence se fait par les fibres nerveuses du système nerveux parasympathique.

Ceci étant, avec votre respiration, il est tout à fait possible de contrôler votre fréquence cardiaque.

En effet, les chercheurs affirment que le nombre moyen de respirations complètes liées aux émotions positives est compris entre 5 et 7 cycles par minute.

Bien évidemment, ce nombre varie d'une personne à une autre.

Par respirations complètes, retenez qu'il s'agit d'une inspiration profonde et d'une expiration totale.

Dans ce fait, pour pratiquer la cohérence cardiaque efficacement, vous devez parvenir à effectuer des respirations complètes pendant au moins 5 minutes, 3 fois par jour.

Le but est de réussir à faire au maximum 6 cycles de respiration par minutes.

Pour atteindre cet objectif, vous pouvez vous faire aider par des vidéos disponibles sur internet.

Il existe également des applications qui peuvent vous aider à réussir la cohérence cardiaque.

Après quelques jours d'entrainement, les respirations complètes deviennent instinctives.

Il devient alors facile de s'y mettre soi-même sans pour autant recourir à une vidéo ou à une application quelconque.

Quels sont les bienfaits de la cohérence cardiaque ?

Que ce soit à court terme ou à long terme, nombreux sont les bénéfices qui résultent de la pratique de la cohérence cardiaque.

Les effets immédiats

À court terme, la cohérence cardiaque favorise l'apaisement et la régularité de la courbe.

Par ailleurs, elle permet d'augmenter l'amplitude de la variabilité cardiaque.

En outre, sur une durée d'environ quatre heures, la cohérence cardiaque participe à la baisse du cortisol et l'augmentation de la DHEA, une hormone qui ralentit le vieillissement.

De plus, cette technique respiratoire permet d'augmenter les IgA salivaires des organes qui participent à la défense immunitaire.

Comme autre bienfait de la cohérence cardiaque, on retient l'amélioration des ondes alpha, indispensables à la mémoire et à l'apprentissage.

Dans le même sens, elle agit positivement sur les ondes favorisant la communication et la coordination.

À ces bienfaits s'ajoute l'augmentation de l'ocytocine, un neurotransmetteur encore appelé « hormone de l'amour ».

Les effets à long terme

Au bout d'une dizaine de jours, la cohérence cardiaque permet essentiellement de diminuer l'hypertension artérielle et le risque cardio-vasculaire.

Tout en régulant le taux de sucre présent dans l'organisme, elle participe à la réduction du périmètre abdominal.

Des études attestent que la cohérence cardiaque permettrait la prévention des maladies inflammatoires.

Il en serait de même pour l'asthme.

Véritable régulateur respiratoire et cardiaque, elle permet en outre d'améliorer la mémorisation et la concentration tout en favorisant une meilleure récupération.

Comme autre avantage, on retient la diminution des troubles de l'hyperactivité et de l'attention.

Certains patients affirment que la cohérence cardiaque permet d'avoir une meilleure tolérance à la douleur.

D'autres attestent qu'elle contribue à la perte de poids et à la meilleure gestion du stress.

La vérité sur la cohérence cardiaque et la fréquence des battements du coeur ?

Certes, il y a un lien entre cohérence et fréquence, mais comme je l'ai expliqué dans un autre article sur la technique de cohérence cardiaque, je trouve cet exercice illusoire.

En fait, vous devez retenir 2 choses :

- l'inspiration est associée à l'accélération du coeur
- l'expiration est associée au ralentissement des battements cardiaques

Si vous souffrez d'hypertension et de palpitation, quelle est la solution selon vous ?

Bravo : expirez plus longtemps que l'inspiration.

Il s'agit de faire une respiration profonde en doublant le temps d'expiration comparé au temps d'inspiration.

Maintenant, si vous souffrez d'hypotension et de bradycardie (rythme cardiaque trop lent), quelle est la solution ?

Bravo : faire de plus grandes inspirations.

Il s'agira ici de faire une respiration complète, abdominale, thoracique, et claviculaire, pour expirer naturellement.

Dans ce cas, sans forcer, vous observez que votre expiration est plus rapide que l'inspiration.

Ensuite, effectivement, 5 minutes de cohérence cardiaque ici et là peuvent favoriser une normalisation de votre rythme cardiaque en jouant sur cette fameuse variabilité cardiaque.

Mais une fois que vous comprenez la physiologie respiratoire et le lien entre la respiration et les battements du coeur, vous pouvez abandonner la cohérence cardiaque au profit d'autres techniques en fonction de comment vous voulez agir sur votre physiologie.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Comment inspirer et expirer correctement ? 3 techniques

Comment la respiration permet de maintenir le pH sanguin constant ?