Faut-il respirer par le nez ou par la bouche ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

La respiration est un phénomène indispensable pour tout être vivant, en particulier pour l'homme.

En général, il est de coutume chez la plupart des individus d'inspirer par le nez et d'expirer par le nez.

Il s'agit d'un mode de respiration particulièrement confortable au repos.

Faut-il respirer par le nez ou par la bouche

Cependant, il arrive parfois qu'un obstacle obstrue cette respiration nasale.

Dès lors, la respiration buccale prend le relais.

Il importe alors de savoir réellement s'il faut respirer par le nez ou par la bouche.

Les limites de la respiration par la bouche

La respiration par la bouche est par nature un dysfonctionnement lié au stress qui peut entraîner plusieurs conséquences.

En premier lieu, respirer par la bouche peut perturber considérablement le sommeil.

En effet, ce type de respiration freine l'entrée d'une personne dans un sommeil réparateur.

Il en résulte en général une sensation de fatigue au cours de la journée qui peut même aboutir à des troubles du comportement tels que l'hypersensibilité ou les irritations.

En second lieu, il est possible d'avoir des problèmes de concentration en raison d'un "refroidissement" du cerveau.

Vu que la respiration buccale contrairement à celle qui se fait par le nez ne permet pas de réchauffer l'air frais qui est inspiré, le cerveau peut se "refroidir" et ne plus être utilisé de façon optimale.

De ce fait, il se repose moins et accumule les toxines et les déchets de la journée.

C'est ainsi qu'il devient difficile de se concentrer par exemple au travail en ayant l'habitude de respirer par la bouche.

Ensuite, la respiration buccale entraîne l'apparition des cernes qui ne sont pas causés par la fatigue.

En l'absence de la respiration nasale, il y a moins d'oxygénation au niveau des capillaires sanguins du nez.

Cela a pour conséquence l'apparition progressive d'une coloration bleutée qui est perceptible sur la peau, de façon spécifique sur le contour inférieur des yeux.

De plus, le fait de se servir de sa bouche plutôt que de son nez pour respirer ne favorise pas le développement des fonctions physiologiques des narines.

Face à ces nombreuses limites, il convient alors de recourir à la respiration nasale.

Les bienfaits de la respiration par le nez

Comme vous le savez désormais, respirer par la bouche a de multiples inconvénients.

Cette situation est totalement inversée lorsqu'il est question de la respiration par le nez.

Au contraire de la respiration buccale, la respiration par le nez est vivement recommandée compte tenu des nombreux avantages qu'elle offre à l'homme.

En effet, respirer par le nez facilite la fonction physiologique de la respiration.

C'est ce qui justifie le fait qu'il est beaucoup plus agréable de respirer par le nez plutôt que par la bouche.

Par ailleurs, tandis que la respiration par la bouche est souvent synonyme de panique et d'angoisse, la respiration par le nez est, quant à elle, un principe de calme et d'apaisement.

En respirant par le nez, le rythme est plus aisé au niveau de la respiration.

Ceci permet notamment d'avoir une paix de l'esprit.

Il a même été démontré que l'inspiration par le nez améliore l'apprentissage, alors que celle qui est effectuée par la bouche provoque l'effet contraire.

Aussi est-il justifié d'affirmer que la respiration nasale est bénéfique pour le mental.

La tendance générale révèle que les individus qui parviennent à contrôler leur respiration par le nez sont proactifs et remplis d'énergie.

Ils sont capables de surmonter toutes les épreuves, car ils parviennent à gérer leurs stress en canalisant leur énergie avec la respiration nasale.

Dans le même sens, une panoplie d'études a pu ainsi prouver que la respiration par le nez engendre le sentiment de réussite de façon implicite.

Il sera donc beaucoup plus facile pour une personne de réussir et d'avoir du succès en adoptant l'habitude de respirer par le nez plutôt que par la bouche.

En définitive, il convient de retenir que la respiration par le nez joue à la fois un rôle de contrôle du corps, mais a également un impact sur l'apprentissage.

Il s'agit également d'une forme de respiration qui favorise la réussite.

La respiration buccale quant à elle présente de nombreux inconvénients mais surtout la respiration par la bouche est la cause mais aussi le symptôme d'un excès de stress.

Par conséquent, il faut respirer par le nez plutôt que par la bouche.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Faut-il inspirer par le nez et expirer par la bouche ?

Faut-il respirer par le ventre ou le thorax (cage thoracique) ?