Est-ce que respirer par la bouche déforme le visage ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

La respiration est un phénomène physiologique qui s'effectue par les narines.

Cependant, pour diverses raisons, il arrive qu'on soit amené à respirer par la bouche.

Ce type de respiration est néfaste pour la santé, car il provoque un ensemble de complications, notamment les troubles de sommeil, les infections, l'apnée du sommeil.

Est-ce que respirer par la bouche déforme le visage

Mais l'une des conséquences importantes de la respiration buccale que plusieurs personnes redoutent est la déformation du visage.

Les enfants (plus exposés) et les adultes sont susceptibles de présenter ce défaut.

Il est donc nécessaire de connaître les causes, les conséquences, les symptômes de la respiration par la bouche.

Causes de la respiration par la bouche

Au cours de la respiration, l'air qui entre dans les narines subit une humidification et un réchauffement avant de rejoindre les poumons.

Aussi, il passe par un système de filtrage qui empêche les particules de pénétrer dans les voies respiratoires.

Le fait de respirer par la bouche empêche l'air de suivre tous les processus susmentionnés avant de se retrouver dans les poumons.

La cause première de la respiration buccale est l'obstruction nasale.

Cette barrière peut être engendrée par certaines pathologies telles que l'apnée du sommeil, la sinusite, etc.

Il peut également s'agir d'une allergie au pollen qui survient à une saison de l'année.

Aussi, le stress ou la prise de certains médicaments peuvent être à la base d'importants troubles respiratoires.

Conséquences de la respiration buccale

Il existe principalement 2 formes de troubles respiratoires entraînant la respiration buccale.

Si la respiration orale est causée par un trouble passager, il n'y a pas vraiment à s'en faire (trouble bénin).

Par contre, si la cause perdure dans le temps, vous devez trouver une solution le plus tôt possible (trouble chronique).

Les conséquences de la respiration buccale affectent aussi bien la physiologie que la physionomie.

Voici quelques conséquences de ce dysfonctionnement, s'il n'est pas vite pris en charge.

Déformation du visage

La respiration buccale affecte considérablement le visage lorsqu'elle n'est pas vite traitée.

Cela entraîne un développement pathologique du visage, des mâchoires et des narines.

En effet, lors de la respiration orale, la langue de l'individu se décolle de son palais et vient se positionner sur le plancher de la bouche.

Ce positionnement crée un vide entre le maxillaire (mâchoire supérieure) et le palais.

Ceci entraîne une anomalie de la forme des organes de la bouche.

Le problème s'accentue selon les cas et crée une incompatibilité entre la dentition du haut et celle du bas (ne se ferme plus.).

Ceci entraîne un gauchissement du menton.

Infection de la sphère ORL

La respiration orale entraîne la sécheresse buccale en raison de la présence fréquente de l'air.

Cela empêche la salive de jouer son rôle de protection contre les infections buccales.

En effet, il existe plusieurs bactéries dans la bouche qui ne parviennent pas à se développer en présence de la salive.

Lorsqu'elle est asséchée, ces bactéries se prolifèrent, entraînant ainsi par exemple la carie dentaire.

De même, l'air arrivant aux poumons par la bouche n'est ni filtré ni humidifié ni réchauffé.

Il s'ensuit alors des maladies telles que les otites, le rhume, l'angine, la toux.

Trouble du sommeil et du comportement

La respiration buccale s'observe de plus en plus chez les plus jeunes.

Ceux-ci ne parviennent pas à avoir un sommeil réparateur, car ne pouvant entrer dans un sommeil profond.

Dès lors, ils souffrent d'anxiété et éprouvent des difficultés à se concentrer.

Défaut de croissance du nez et des mâchoires

Lorsqu'une personne respire le plus souvent par la bouche, son nez est moins sollicité.

Cela engendre une atrophie des muscles des narines, qui s'orientent vers le haut.

Par ailleurs, certains signes permettent d'identifier le mal, afin d'envisager une prise en charge le plus tôt possible.

Il s'agit des cernes, de la fatigue, des ronflements, des déplacements dentaires, etc.

Quelques solutions pour éviter la respiration par la bouche

Lorsque vous souffrez d'un trouble respiratoire qui devient chronique, veuillez vous rendre chez un médecin ORL.

En fonction de la cause, il appliquera le traitement qui convient.

Toutefois, la meilleure manière de traiter cette affection est la prévention.

Cela revient à détecter le mal assez tôt (chez les enfants) et de le corriger.

Par ailleurs, lorsque la déformation du visage et des mâchoires s'est déjà produite, l'orthodontie permet d'y remédier.

Grâce à des appareils, le spécialiste stimule le développement du palais afin de rétablir l'ordre.

Mais la solution ultime sera évidemment de surveiller 24h sur 24 à conserver une respiration 100% nasale !

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Embolie pulmonaire : tout savoir sur cette maladie respiratoire

Faut-il inspirer par le nez et expirer par la bouche ?