Comment respirer avec le diaphragme (muscle de la respiration) ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

La respiration est un phénomène qui contribue en grande partie au fonctionnement de notre corps.

De ce fait, un homme privé de sa respiration, ne serait-ce que quelques minutes, risque tout simplement de perdre la vie.

Cependant, certaines circonstances font parfois que des gens ont du mal à respirer.

D'autres, par contre, ne respirent pas comme cela se doit.

Comment respirer avec le diaphragme (muscle de la respiration)

Par conséquent, ces personnes respirent plutôt au niveau du thorax ou des clavicules.

Ce mode de respiration n'a rien à voir avec la respiration naturelle car celle-ci se passe au niveau du diaphragme.

Alors comment s'y prendre ?

Première phase de l'exercice : l'inspiration

Comme vous le saviez sans doute déjà, la respiration se déroule en deux grandes phases.

Il s'agit notamment de l'inspiration et de l'expiration qu'il est facile d'observer avec cette vidéo.

Durant la phase de l'inspiration, vous devez inspirer profondément jusqu'à ce que votre ventre se gonfle.

Mais il faudra faire attention lors de l'inspiration, car vous devez faire en sorte que l'air que vous inspirez aille au niveau de l'abdomen.

Il faut au maximum éviter que cet air reste au niveau de thorax.

À l'entrée de l'air dans les poumons, le diaphragme doit descendre plus bas que dans le cas d'une respiration thoracique.

Lors de sa descente, le diaphragme exerce une pression sur les organes abdominaux.

Les viscères sont donc poussées vers le bas par le diaphragme, ce qui entraîne le gonflement du ventre.

Au fur et à mesure de sa descente, le diaphragme tire les poumons vers le bas.

Ces derniers sont ainsi en mesure d'emmagasiner un volume d'air plus important.

Par ailleurs, pour inspirer de manière efficace, vous devez surtout le faire lentement et de manière profonde (vers le bas).

Voyons maintenant le deuxième phase.

La seconde phase de l'exercice : l'expiration

Comme tout exercice de respiration, la seconde phase de la respiration diaphragmatique consiste à expirer.

Cela consistera à évacuer l'air que vous avez emmagasiné au niveau des poumons.

Lorsque vous expirez, le diaphragme a tendance à se relâcher et à remonter vers la poitrine.

À sa remontée, il vient comprimer les poumons, entraînant l'expulsion de l'air emmagasiné par ces derniers.

Cette expulsion d'air se fait, soit par les narines (au repos), soit par la bouche (lors d'un effort physique intense).

C'est cette remontée du diaphragme, suivie d'une évacuation d'air, qui entraîne le dégonflement du ventre.

Pour réussir votre expiration, votre bonne posture avec le dos bien droit doit permettre de rentrer votre ventre naturellement sans forcer.

Vous devez donc faire en sorte que votre colonne vertébrale soit bien droite et non courbée vers l'avant.

De même, vous devez noter que l'expiration est un exercice qui se fait aussi lentement que l'inspiration.

Vous devez vraiment lâcher prise car cela favorise un état de relaxation de tout votre corps.

Le rythme à adopter pour un exercice de respiration diaphragmatique

La respiration avec le diaphragme est un exercice que vous devez répéter tous les jours, et de manière échelonnée.

Au départ, il nécessite une durée qui se situe entre 5 et 10 minutes.

Mais vous pouvez graduellement augmenter la durée au fur et à mesure que vous commencez à vous y habituer.

Par ailleurs, faites l'effort de ralentir progressivement votre rythme respiratoire.

NOTE : le secret de la respiration se situe dans la lenteur, dans le fait de ralentir votre respiratoire, de la calmer.

La respiration avec le diaphragme est clairement très bénéfique pour notre organisme.

Il permet non seulement l'entrée dans notre organisme d'un volume d'air assez important, entraînant une oxygénation optimale de nos organes.

Mais en plus, cette méthode est beaucoup plus lente et plus profonde que les autres techniques de respiration.

En dehors de ces avantages, elle permet clairement d'atténuer le stress.

Elle procure en outre un sentiment de sérénité et de bien-être au quotidien.

Dans ma formation complète sur la respiration intermittente, j'enseigne également une technique secrète pour débloquer votre diaphragme.

Comment respirer quand on a le diaphragme bloqué ?

Malheureusement, le stress est si intense pour certaines personnes qu'elles se retrouvent avec le diaphragme complètement bloqué.

En effet, l'anxiété a tendance à tendre les fibres musculaires de ce muscle situé au niveau du coeur énergétique.

Le plexus, le diaphragme, sont des lieux qui somatisent énormément les émotions et les tensions.

C'est pour cela qu'il faut parfois utiliser des techniques spéciales pour débloquer son diaphragme.

Chez l'ostéopathe, on va souvent débloquer le diaphragme grâce au massage du diaphragme sous les côtes, mais aussi en débloquant la colonne vertébrale.

Mais ces manipulations ne règlent pas le problème à long terme.

Le secret réside vrt dans le fait de respirer lentement, calmement, tranquillement, sans se hâter et surtout sans hyperventiler.

Ensuite, suivez ma formation sur la respiration intermittente pour découvrir ma technique secrète 😉

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Comment pratiquer la méditation basée sur la respiration ?

Comment respirer avec un masque chirurgical ou en tissu ?