Allergies et difficulté à respirer : quelles solutions ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

L'allergie respiratoire ou la rhinite allergique est souvent provoquée par le pollen.

Toutefois, il est également possible qu'elle soit déclenchée par les acariens.

Si vous remarquez donc le nez qui coule, les yeux qui grattent et les éternuements, sachez qu'il existe certaines solutions pour venir à bout de cette pathologie.

Allergies et difficulté à respirer quelles solutions

Les traitements médicamenteux

C'est la solution la plus adoptée par les personnes qui souffrent d'allergies respiratoires.

Il apparaît que les traitements médicamenteux sont assez efficaces pour venir à bout de cette pathologie (même si les médicaments ne traitent que le symptôme et non la cause).

Si vous remarquez donc que votre nez commence à vous piquer, il serait préférable de privilégier un spray à base de cromoglycate de sodium.

Ce principe actif est généralement adéquat pour les jeunes enfants.

Il permet aussi de limiter les réactions inflammatoires et de contrôler l'allergie de manière optimale.

Vous pouvez également adopter un spray qui est capable de déposer un film protecteur sur votre muqueuse nasale.

Celui-ci est généralement constitué d'acide hyaluronique et de poudre de cellulose.

Il permet efficacement de réduire le contact avec la substance allergène, comme le pollen, les acariens, la poussière, etc.

En outre, si vous remarquez certains symptômes de la rhinite allergique comme les éternuements et les yeux qui piquent ou qui coulent, il serait préférable d'opter pour un antihistaminique sous forme de comprimés.

Dans ce cas, la posologie idéale est de 1 comprimé par jour (consultez obligatoirement votre médecin).

Il est possible même d'accéder à ce traitement sans ordonnance.

Toutefois, assurez-vous que le médicament soit réalisé à base de cétrizine.

Il vous est également possible d'opter pour la corticothérapie pour contrer la rhinite allergique.

Il est recommandé d'effectuer des actions locales dans le nez lorsque la pathologie est plus grave et que le traitement antihistaminique se montre peu efficace.

Gardez aussi à l'esprit que le traitement de la rhinite allergique peut durer plusieurs mois.

Le traitement doit donc être suivi avec beaucoup de rigueur.

Il faudra également veiller à traiter la pathologie rapidement afin d'éviter que les symptômes ou les allergies ne s'aggravent.

NOTE : même si la solution médicamenteuse existe, il est évidemment préférable de recourir à des solutions 100% naturelles que nous allons bientôt aborder.

La désensibilisation allergique

La désensibilisation allergique est souvent proposée aux personnes qui rencontrent une grande gêne à cause des symptômes d'allergies comme la difficulté à respirer.

Elle peut également être conseillée aux personnes dont l'allergène a été identifié par des tests cutanés.

Toutefois, il est impératif que ce traitement soit administré et prescrit par un allergologue.

Il s'agit en effet d'une technique d'immunothérapie très efficace contre les acariens, les pollens des graminées, de bouleaux, d'Ambroise ou de Cyprès.

L'homéopathie

L'homéopathie propose des traitements capables de venir à bout de l'allergie qui cause des problèmes respiratoires.

Cette thérapie plus naturelle est également en mesure de vous proposer des traitements sur-mesure afin de vous aider à vite vous débarrasser de cette pathologie.

Elle vous offre également une spécialité, la "rhinallergy" pour le traitement efficace du rhume des foins ou de la conjonctivite allergique.

Cependant, il n'a pas été possible de tester son efficacité par des études scientifiques.

Toutefois, ce sont les substances homéopathiques traditionnelles qui sont utilisées par les médecins homéopathes.

Ces traitements sont capables de venir en complément aux traitements cliniques.

Cependant, ils ne sauraient être suffisants lorsque les symptômes sont sévères ou que l'allergie respiratoire se présente sous une forme aiguë.

L'acupuncture pour traiter la rhinite allergique

Si vous souhaitez vous tourner vers l'acupuncture, il faudra prévoir entre 3 et 6 séances de 15 à 20 minutes pour en venir à bout.

Néanmoins, ces séances doivent être espacées d'une à deux semaines pour qu'elles soient efficaces.

Ces dernières consistent à poser moins d'une quinzaine d'aiguilles sur votre visage afin de soulager l'allergie respiratoire en décongestionnant les méridiens du visage et des voies ORL.

Avec ce traitement, votre qualité de vie devrait s'améliorer de façon optimale, ce qui pourrait considérablement réduire les symptômes et la consommation d'antihistaminique.

Malheureusement, les observations montrent que les effets de cette thérapie ne durent pas dans le temps.

L'utilisation des huiles essentielles

L'aromathérapie n'est pas à proprement parler une solution efficace contre les allergies respiratoires.

Cependant, il est possible qu'elle calme les symptômes de la rhinite allergique.

En effet, les huiles essentielles de camomille, de Romarins et d'estragon sont capables de calmer les éternuements.

Ce qui permet aux patients de limiter le recours au traitement médicamenteux.

En définitive, voilà les traitements (plus ou moins naturels) qui vous permettront d'en finir avec l'allergie respiratoire et les difficultés respiratoires.

Par ailleurs, il est conseillé de se rincer le nez le matin et le soir avec du sérum physiologique pour éliminer les impuretés (poussières, pollutions, etc).

Se laver les cheveux et changer ses vêtements une fois rentrés à la maison sont aussi efficaces pour vous protéger des pollens.

Ceci pourra limiter le risque de rhume des foins et autres allergies hivernales et printanières.

Respiration difficile et allergie respiratoire : la solution 100% naturelle

Je vais vous révéler un secret issu de plus de 10 ans de coaching.

Toutes les personnes souffrant de crises allergiques respiratoires sont des personnes qui respirent par la bouche.

Aucune, je dis bien aucune d'entre elles, ne respire correctement, c'est à dire uniquement par le nez.

Quand ces gens parlent, marchent, font du sport, ils respirent toujours par la bouche, hors c'est un très gros problème car c'est justement la cause des allergies respiratoires.

Pourquoi ?

Très simple ! Toutes les micro particules contenus dans l'air (pollens, acariens, poussières, pollution, etc) entrent directement dans vos poumons sans passer par la case "traitement de l'air".

Le filtrage de l'air se fait dans votre nez, dans vos cavités nasales, avec notamment les millions de micro cils qui tapissent votre cavité nasale, ainsi qu'avec le NO (oxyde nitrique) qui réchauffe l'air et le purifie.

Vous me direz surement que votre nez est bouché, que vous avez des difficultés à respirer par le nez ?

Evidemment, puisque vous ne l'utilisez jamais... vous ne respirez que par la bouche !

La solution ultime pour vaincre vos allergies, ou en tout cas les réduire fortement, sera d'apprendre à respirer 24h sur 24, seconde après seconde, par le nez, par vos narines.

Respirer par le nez est la première étape d'une bonne respiration, ce qui annule immédiatement vos problèmes respiratoires et vos difficultés à respirer par le nez.

Ensuite, pour les autres étapes, le mieux sera de suivre une formation complète comme par exemple la respiration intermittente 😉

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Apnée du sommeil : comment mieux respirer la nuit ?