Infection respiratoire chronique : quelles solutions ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

Les infections respiratoires sont des maladies infectieuses qui s'attaquent aux structures pulmonaires comme les bronches ou les alvéoles pulmonaires.

Certaines formes plus graves peuvent toucher à la fois les poumons et les bronches.

Dans tous les cas, ces pathologies s'avèrent très handicapantes et affectent la qualité de vie de ceux qui en souffrent.

Infection respiratoire chronique quelles solutions

Heureusement qu'il existe plusieurs traitements permettant de réduire l'impact de ces maladies et même d'en guérir si elles sont vite détectées.

Quelles sont ces solutions ?

À quoi reconnait-on une infection respiratoire chronique ?

Le système respiratoire est responsable de la distribution de l'oxygène aux différentes cellules de notre organisme.

Dans le même temps, il se charge de l'évacuation du dioxyde de carbone.

En effet, lorsque nous inspirons, l'air potentiellement riche en dioxygène est acheminé vers les poumons.

À ce niveau, l'oxygène est transmis au sang des artères et aux autres organes du corps.

Le sang des veines quant à lui ramène du dioxyde de carbone qui sera éliminé par les poumons et les différentes voies respiratoires (expiration).

Sous l'influence d'une infection respiratoire, ce processus devient défaillant, ce qui impacte l'organisme.

Il s'ensuit alors une chaîne de réactions qui peuvent varier selon la nature de l'infection.

On peut ainsi observer une forte fièvre ou une forte toux accompagnée parfois d'une douleur thoracique et d'expectorations épaisses.

Chez certains sujets, on remarque une perte de poids, un essoufflement, du crachat ensanglanté et parfois une perte d'appétit.

Si vous présentez ces symptômes, l'idéal est de consulter un professionnel de la santé afin de réaliser un diagnostic qui permettra de confirmer ou d'infirmer la présence d'une infection respiratoire.

Comment traiter une infection respiratoire chronique ?

Le traitement d'une infection respiratoire dépend en partie de sa cause.

C'est-à-dire que vous ne pouvez pas penser à une solution sans prendre en compte l'origine du mal.

Cela se comprend aisément lorsqu'on considère le fait que les infections ne touchent pas les mêmes parties du système respiratoire.

À cet effet, faire des examens s'avère indispensable.

Toutefois, de manière générale certains antibiotiques ont le mérite d'être efficaces.

L'utilisation de l'amoxicilline pour traiter les pneumonies et pneumocoques est d'ailleurs très répandue.

De même, pour soigner une pneumopathie liée à une légionellose, on utilise des macrolides ou des quinolones qui sont de puissants antibiotiques.

Il en existe d'autres qui doivent être pris par voie veineuse à l'hôpital pour traiter par exemple l'abcès du poumon.

En dehors de ces médicaments, vous avez l'oxygénothérapie.

Il s'agit d'un traitement qui peut se faire à domicile et qui ne contraint donc pas à rester sur un lit d'hôpital.

Le principe d'une telle thérapie est d'apporter de l'oxygène pur au patient pour réguler son hypoxémie.

C'est l'un des traitements les plus prisés pour soigner un œdème aigu du poumon ou une Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO).

Les médecins peuvent prescrire certains médicaments antiviraux lorsque l'infection est d'origine virale.

Gardez à l'esprit que dans ces cas, ils doivent être administrés tout au début pour avoir le résultat escompté.

Si les infections sont plus graves, les médecins n'ont pas d'autre choix que de se fier à la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie ou l'immunothérapie.

Quels sont les traitements naturels pour soigner ces pathologies ?

Outre ces traitements médicamenteux, certains remèdes naturels peuvent aider à soulager les symptômes de ces maladies.

Ce sont de véritables alliés pour améliorer le confort respiratoire.

De plus, ils permettent de désencombrer les voies respiratoires et de déboucher le nez.

Il s'agit par exemple du thym, de l'eucalyptus, de la cannelle, du lierre, du géranium…

Ces plantes de phytothérapie peuvent être utilisées sous forme d'infusions ou d'huiles essentielles.

Il est important de rappeler que ces actifs naturels ne sont efficaces que contre les infections bénignes.

Certains compléments alimentaires aident aussi à résorber les désagréments occasionnés par ces maladies.

Ils ont des propriétés bénéfiques pour l'ensemble du système respiratoire.

Toutefois, vous devez savoir celui pour lequel opter parce qu'il en existe toute une gamme, disponible en gélules, comprimés ou sachets. 

Néanmoins, sachez qu'à l'instar des plantes, les compléments alimentaires ne permettent pas de traiter les maladies respiratoires graves.

Il est également possible de réduire l'impact de ces infections en faisant régulièrement une activité physique, mais pas n'importe laquelle.

Évitez les activités sportives contraignantes et privilégiez plutôt les exercices de relaxation comme le yoga, une discipline qui aide à mieux respirer.

Faire du vélo ou de la natation est aussi un bon moyen pour lutter contre ces maladies.

Ainsi, pour soigner les infections respiratoires chroniques, vous pouvez opter pour des traitements naturels ou médicamenteux.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Infection pulmonaire : le guide sur cette maladie

Insuffisance respiratoire : quel traitement pour s’en sortir ?