Gorge bloquée : et si bien respirer était la solution ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

Comme l'on peut bien s'en douter, une gorge bloquée ou nouée est une sensation très désagréable.

Même si elle peut paraître passagère, elle est nécessairement à prendre au sérieux dès qu'elle survient.

Il existe de nombreuses solutions conseillées pour s'en débarrasser.

Gorge bloquée et si bien respirer était la solution

Et si bien respirer était la solution pour une gorge bloquée ? Découvrons !

Manifestations et causes du syndrome de la gorge bloquée

La première impression que vous aurez est la présence d'une sorte de boule au niveau de la gorge.

Ce noeud dans la gorge entraîne une difficulté à avaler et à déglutir.

Certaines personnes ressentent aussi un encombrement, une forte envie de tousser ou une douloureuse irritation.

D'autres encore ont une sensation d'étranglement et n'arrivent plus du tout à respirer pendant un court instant.

De plus, les causes de cette sensation sont diverses.

  • Le RGO ou reflux gastro-œsophagien

Le RGO est une maladie digestive qui se déclare lorsque la bile ou le suc gastrique provoque une irritation de la muqueuse de l'œsophage.

Un reflux acide s'ensuit, ainsi que des brûlures d'estomac qui peuvent aussi parfois conduire à une gorge bloquée.

  • Une infection virale ou bactérienne

Il pourrait bien s'agir d'une amygdalite, d'une mononucléose, d'une laryngite ou d'une pharyngite.

L'une ou l'autre de ces infections entraîne des maux de gorge suivis d'une gêne persistante.

  • La sténose de l'œsophage et la sclérodermie

La sténose de l'œsophage consiste au rétrécissement du diamètre de cet organe.

Elle rend difficile le passage des aliments.

Quant à la sclérodermie, elle entraîne l'apparition puis le développement d'une sorte de tissu cicatriciel.

Celui-ci conduit à un durcissement des tissus puis à une perte de souplesse.

L'œsophage ne peut plus réaliser ses mouvements normaux de contraction automatique pour faire avancer les aliments.

La respiration pour dénouer une gorge bloquée

Dans bien des cas, la respiration devient l'ultime solution pour se débarrasser d'une sensation de boule dans la gorge, si le problème est lié au stress et aux émotions négatives.

Elle peut paraître un banal fait de tous les jours, mais il faut reconnaître que beaucoup de personnes ne savent pas respirer.

En effet, ces dernières adoptent une respiration spasmodique, nerveuse, enfermée et courte dans le haut de leur thorax.

Cette manière de respirer crée une pression continue sur les cordes vocales.

Elles sont sollicitées plus qu'elles ne devraient.

À la longue, elles finissent par être fatiguées.

Il est alors indispensable à ce moment de libérer sa cage thoracique pour permettre aux poumons de recevoir de l'air.

Il ne faut pas manquer de remplir sa colonne d'air au niveau de la base des poumons.

Vous pouvez opter pour la respiration abdominale qui consiste à s'asseoir le dos bien droit et à poser une main sur la poitrine et l'autre sur l'estomac.

Vous devrez ensuite inspirer par le nez très doucement, et expirer en conservant le même rythme.

À l'expiration, assurez-vous de faire sortir le maximum d'air des poumons en contractant vos abdominaux.

Ainsi, 10 à 15 répétitions de l'exercice suffisent pour faire disparaître cette sensation de gorge bloquée.

La marche respiratoire peut également s'avérer très utile.

L'avantage est qu'elle peut être effectuée même dans un endroit restreint.

Il suffira de se lever et de commencer à marcher très lentement tout en essayant de se détendre.

Il faut inspirer sur 3 pas et expirer sur 5 autres pas.

Comme dans le cas de la respiration abdominale, 10 respirations suffisent également pour mieux se sentir.

Elles peuvent toutefois être augmentées de 10, soit 20 répétitions.

Après, il faudra revenir à la respiration normale, c'est à dire laisser aller votre souffle sans le modifier.

Les autres solutions contre la gorge bloquée

Si la respiration est une option qui fonctionne à tous les coups, il ne faut toutefois pas oublier de se rendre chez un médecin.

La gorge bloquée peut cacher un autre problème que seul un diagnostic médical pourrait révéler.

En effet, si l'origine de la sensation est d'ordre physique, une chirurgie pourrait être envisagée.

Elle conduira le médecin à ôter le corps étranger qui se retrouve dans la gorge de la personne concernée.

Il peut aussi arriver que de simples maux de gorge soient à la base de la gorge bloquée.

Dans ce cas, le docteur prescrira un traitement antibiotique.

Dans le pire des cas, la gorge nouée peut être un signe annonciateur d'un début de cancer.

Retenez donc qu'il ne faut surtout pas négliger ce syndrome.

Pour s'en débarrasser rapidement si ce mal est lié au stress, la respiration demeure une solution qui fonctionne.

N'hésitez donc pas à l'essayer.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Fibrose pulmonaire : existe t-il un traitement naturel ?

Hoquet chronique : causes et remèdes ?