Respiration abdominale: comment respirer avec le ventre?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

La respiration est un geste involontaire que l'on répète environ 30 000 fois par jour.

Elle permet d'apporter de l'oxygène à l'organisme et de se débarrasser de l'excès de dioxyde de carbone.

Un minimum de CO2 est en effet indispensable à l'organisme pour maintenir les fonctions vitales.

Respiration abdominale comment respirer avec le ventre

Généralement au cours de la journée, nous ne maîtrisons pas constamment notre souffle, surtout quand nous sommes soumis au stress de la vie quotidienne.

Mais quand nous prenons conscience de notre souffle, le première chose à faire est de respirer par le ventre.

En effet, la respiration ventrale offre de nombreux avantages comme la réduction du niveau de stress.

Voyons dans cet article comment respirer par le ventre pour mieux se détendre.

La respiration avec le ventre : processus détaillé

Avant de vous mettre à pratiquer la respiration abdominale, vous devez au préalable savoir comment elle se fait.

Pour commencer, la respiration avec le ventre est aussi appelée la technique de respiration profonde.

En effet, c'est un exercice de respiration qui sera suffisamment ample pour exercer une pression à l'intérieur du ventre, sur l'ensemble des viscères du système digestif.

Au cours de l'inspiration, le ventre est gonflé par l'air inspiré par le nez.

En vérité, l'air n'entre pas dans le ventre, mais bien dans les poumons.

C'est la pression des poumons vers le bas qui va pousser le ventre vers l'extérieur.

Ensuite, au cours de l'expiration, le diaphragme (muscle de la respiration) se relâche, les poumons se dégonflent et le ventre reprend sa position initiale.

Contrairement à la respiration thoracique (anormale au repos), respirer par le ventre permet de faire entrer à chaque cycle de respiration plus d'oxygène et de faire sortir plus de dioxyde de carbone.

Les échanges gazeux sont améliorés, surtout que l'artère qui récolte l'oxygène et le retour veineux qui expulse l'excès de dioxyde de carbone, se trouvent en dessous des poumons au niveau du plexus solaire.

La respiration par le ventre est donc la respiration normale au repos.

Respiration avec le ventre : comment faire ?

Étant donné qu'elle permet de garder le contrôle du corps et de l'esprit, on a souvent recours à la respiration abdominale lors de certaines activités méditatives ou sportives.

Elle est aussi généralement sollicitée au cours des exercices de yoga.

De façon pratique, pour respirer avec le ventre, il faut faire comme si vous alliez le remplir d'air en commençant par le bas du ventre.

Inspirez et laissez donc votre ventre se gonfler.

Puis, expirez et laissez votre ventre se dégonfler.

Voici maintenant trois différentes manières de respirer par le ventre.

La respiration abdominale allongée

Pour faire cet exercice, vous devez vous étendre sur le sol.

Pour votre confort, n'hésitez pas à installer au préalable un tapis de yoga.

Ensuite, placez vos mains tout au long de votre corps de manière à avoir les paumes tournées vers le haut.

En elle-même, cette position vous permet de vous détendre et de vous décontracter.

Prenez pleinement conscience de votre corps et relâchez tous vos muscles.

Maintenant, tout en étant conscient de votre souffle, laissez votre ventre se gonfler au cours de l'inspiration puis laissez le se dégonfler lors de l'expiration.

Pour être sûr de savoir si c'est bien votre ventre qui se gonfle, vous pouvez placer une main sur le ventre et une main sur la poitrine.

La main sur la poitrine doit rester immobile, alors que la main sur le ventre doit accompagner le mouvement de va et vient de la respiration abdominale.

Idéalement, vous devez faire cet exercice de respiration au minimum pendant 10 minutes.

Ne forcez pas: par exemple, ne tentez surtout pas d'inspirer au maximum sinon vous pourriez conditionner votre respiration à l'hyperventilation chronique, ce qui aurait des effets très nocifs.

Inspirer totalement permet de faire l'exercice de la respiration yogique complète que nous verrons dans un autre article.

La respiration ventre en position assise

Pour ce second exercice de respiration avec le ventre, vous devez vous asseoir en position tailleur ou en lotus si vous préférez.

Ensuite, placez chacune de vos mains sur le genou opposé.

Ainsi, vous devez avoir la main droite sur le genou gauche puis la main gauche sur le genou droit.

Par la suite, laissez tomber votre tête un peu vers l'avant en la penchant légèrement.

En inspirant et expirant, vous constaterez que votre ventre se gonflera tout naturellement.

Il est conseillé de faire cet exercice de souffle au minimum pendant 10 minutes.

Lorsque vous faites cet exercice de façon régulière, il y a de fortes chances que vous soyez de plus en plus détendu, surtout avant de dormir.

Vous aurez désormais un sommeil de bonne qualité et en quantité suffisante.

NOTE: encore une fois, l'exercice doit être fait très lentement et sans forcer !

Respirer par le ventre permet aussi d'améliorer la circulation sanguine, de booster le transit intestinal et de faciliter l'élimination des substances toxiques.

Respirer par le ventre en position debout

Mettez-vous debout avec les jambes légèrement écartées (à la largeur du bassin) puis fléchissez les genoux.

Placez vos deux mains à plat au niveau du bas ventre avec vos pouces qui touchent le nombril.

Ne cherchez pas à inspirer et à expirer, mais observez simplement votre respiration.

Placez votre attention dans vos mains, ou plus précisément dans votre ventre à l'endroit où sont posés vos mains.

Observez le souffle gonfler et dégonfler votre ventre.

Cette zone est appelée le Hara au Japon, le Canda en Inde et le Tan Tien (chaudron alchimique) en Chine.

C'est le lieu où vous pouvez accumuler le Ki, le Prana, ou encore le Chi.

Bref, c'est dans votre bas ventre, dans vos tripes que se trouvent la source de votre énergie vitale.

En terme scientifique, c'est dans vos intestins qu'est produit votre énergie ATP grâce à la fusion de l'oxygène qui brûle vos aliments.

L'exercice de la respiration ventrale en position de bout est à répéter plusieurs fois dans la journée.

C'est une technique de méditation sur la respiration qui permet de s'ancrer facilement au sol, ce qui permet de réduire rapidement le stress et l'anxiété.

Conclusion

La respiration avec le ventre présente de très nombreux avantages.

En dehors de ceux qui ont été cités plus haut, elle permet aussi d'avoir une meilleure posture et d'améliorer votre système immunitaire.

Toutefois, pour profiter de ces points positifs, il est important de prendre régulièrement conscience de votre respiration afin de la canaliser dans votre ventre.

En effet, le stress a tendance à élever votre souffle, en vous faisant respirer par le thorax.

Au repos, la respiration thoracique est anormale et provoquera de nombreux problèmes de santé.

Prenez donc votre temps pour vous apaiser et remettre votre souffle où il doit rester: dans votre ventre.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Syndrome d’hyperventilation chronique: quelles solutions?

La technique de Respiration Intermittente Consciente