Respiration profonde difficile et douloureuse : que faire ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

Chaque jour, un adulte réalise 26 000 respirations, indispensables au fonctionnement de l'organisme et notamment à la production énergétique cellulaire.

Pourtant, si les causes sont multiples, près de six millions de Français évoquent des sensations de difficultés respiratoires.

Nous vous donnons quelques conseils pour bien réagir en cas de respiration profonde bloquée et douloureuse.

Respiration profonde difficile et douloureuse que faire

Garder son calme et respirer par le ventre

À chaque respiration, les individus adultes font circuler près d'un demi-litre d'air à travers leurs poumons.

Ce besoin vital peut sembler anodin, mais peut néanmoins être perturbé par de multiples facteurs.

Asthme, surpoids, maladies neuronales ou anxiété sont autant de raisons possibles.

Si vous éprouvez une sensation de blocage de votre respiration profonde, la première chose à faire est de garder votre calme.

En effet, ce type d'épisodes peut aisément conduire à la panique, accroissant bien souvent la gêne respiratoire.

Notez qu'il peut être le résultat d'une crise d'angoisse ou d'une profonde anxiété.

Dans ce cas, il est essentiel d'apprendre à bien respirer.

En effet, la respiration thoracique « par le haut » ne permet pas de respirer profondément, le souffle étant contenu par les côtes.

Pour délivrer sa respiration, il est indispensable d'apprendre à respirer par le ventre.

En effectuant plusieurs exercices de respiration abdominale quotidiens, vous vous sentirez à la fois libéré et détendu.

Certains spécialistes recommandent de les pratiquer trois fois, matin, midi et soir.

Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez vous y adonner une dizaine de fois par jour.

Pour ce faire, asseyez-vous, le dos droit ou allongez-vous et placez une main sur votre ventre, l'autre sur votre torse.

Inspirez par le nez en gonflant votre ventre et sans faire bouger votre poitrine.

Enfin, expirez doucement par la bouche en rentrant votre ventre au maximum.

En cas d'épisode respiratoire difficile, pratiquez cet exercice 18 à 20 fois de suite, durant environ 3 minutes.

Consulter un professionnel de la santé

Si l'angoisse et le stress sont souvent responsables des respirations profondes douloureuses, ils sont loin d'être les seuls.

Aussi, si vous rencontrez un tel épisode de façon prolongée ou répétitive, il est impératif de consulter un professionnel soignant.

En effet, sachez qu'un patient hospitalisé sur deux est victime d'une sensation de respiration difficile et inconfortable.

Ce symptôme, qui peut résulter de multiples pathologies, ne doit donc en aucun cas être considéré avec légèreté.

Si vous ne parvenez pas à reprendre un souffle normal, vous disposez selon l'intensité de la douleur, de deux options.

Vous pouvez contacter votre médecin généraliste pour une consultation dans les plus brefs délais.

Celui-ci sera à même de vous orienter vers le bon spécialiste.

Il pourra notamment vous prescrire des examens pulmonaires ou encore cardiologiques.

Néanmoins, si vous ressentez une douleur aiguë et persistante, il convient d'être pris en charge immédiatement.

En cas d'indisponibilité de votre médecin, n'hésitez pas à vous rendre aux urgences.

En attendant, essayez de pratiquer quelques exercices de respiration abdominale, tout en conservant votre calme.

Retrouver une bonne hygiène de vie

Anxiété profonde, pathologie cardiologique ou crise d'asthme, les facteurs d'une respiration profonde difficile et douloureuse peuvent être multiples.

Si ces épisodes particulièrement perturbants se répètent sans cause médicale identifiée, une remise en question s'impose.

Il est alors essentiel de faire le point sur ses habitudes quotidiennes et son hygiène de vie générale.

En effet, sachez que la consommation de stupéfiants, la sédentarité et l'obésité peuvent impacter durement votre respiration.

Aussi, les soignants recommandent la pratique régulière d'une activité physique.

En cas de difficultés respiratoires chroniques, privilégiez plutôt des activités douces, à l'instar de la marche ou de la natation.

Parallèlement, vous prendrez le soin d'adopter une alimentation adaptée et équilibrée.

Favorisez notamment les aliments riches en Oméga-3 et limitez votre consommation de graisses transformées, produits sucrés, sel de table et alcool.

Par ailleurs, notez que la consommation de tabac est un facteur aggravant.

Pour optimiser votre respiration, n'hésitez pas à consulter un tabacologue, qui saura vous accompagner dans votre sevrage.

Enfin, pour préserver sa santé et sa respiration, il est essentiel de se protéger du stress.

Si vous ne pouvez pas vous éloigner des sources d'anxiété, apprenez à mieux les gérer.

De nombreuses disciplines peuvent vous y aider.

De la sophrologie au yoga en passant par l'acupuncture, choisissez la solution anti-stress qui vous convient le mieux.

En conclusion, de nombreux individus évoquent des épisodes aigus ou chroniques de respiration profonde douloureuse et difficile.

Dans ce cas, il est essentiel de réagir vite, en commençant par quelques exercices de respiration abdominale.

Mobiliser certaines techniques de relaxation et adopter un mode de vie sain sont par ailleurs essentiels pour retrouver du souffle.

Néanmoins, si la douleur est trop intense ou répétitive, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Respiration paradoxale inversée : une technique à éviter ?

Respiration sifflante : quelles solutions ?