Auto-hypnose : comment respirer pour reprogrammer son cerveau ?

Auteur: Loris Vitry (Thérapeute holistique et coach en respiration)

Avertissement: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les bienfaits de la respiration. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.

Technique de Respiration Intermittente
Découvrez la technique de respiration la plus efficace pour vous régénérer rapidement après une période de stress et de fatigue intense.

Votre cerveau peut être en proie à certaines réactions obsolètes.

En réalité, il est possible que votre subconscient mette en place des mécanismes de protection dont vous n'avez plus besoin aujourd'hui.

Ces systèmes de protection psychiques réagissent souvent à des situations de stress ou de peur.

Auto-hypnose comment respirer pour reprogrammer son cerveau

Si vous souhaitez reprogrammer les réactions de votre cerveau par l'auto-hypnose, la respiration est essentielle car elle vous permettra d'entrer plus facilement dans un état hypnotique.

La préparation respiratoire pour s'auto-hypnotiser

Si vous souhaitez vous auto-hypnotiser pour reprogrammer votre inconscient, il faudra d'abord adopter la bonne respiration.

La majeure partie des thérapeutes vous conseilleront de vous asseoir sur un canapé ou dans un fauteuil.

Choisissez donc toujours une chaise confortable pour vous prêter à cet exercice de respiration et d'hypnose.

Ensuite, vous devez veiller à poser vos pieds plats à même le sol et vos mains sur vos cuisses.

Cela permettra à la respiration d'être optimale.

Pour un résultat plus efficace, choisissez un espace calme afin de ne pas vous déconcentrer.

Pour respirer convenablement, il faudra fermer les yeux et commencer à vous aérer l'esprit.

Cette technique de respiration ressemble un peu à une méditation.

Cela vous permettra de prendre conscience de chaque partie de votre corps.

Vous devez donc commencer par sentir vos pieds en avançant progressivement jusqu'à votre tête.

Tâchez d'inspirer profondément et d'expirer le plus lentement possible.

Cela permettra d'optimiser votre exercice de reprogrammation du cerveau.

Une fois que vous êtes détendu, il s'agira de passer à la phase d'autosuggestion.

Procéder à l'auto-suggestion pour programmer votre subconscient

L'important ici est de prendre son temps.

En effet, vous devez traiter un seul problème à la fois.

En d'autres termes, si vous êtes en proie au stress ou à la peur, vous devez prendre le temps d'effectuer une séance pour un problème déterminé.

Il sera ainsi nécessaire d'identifier le problème afin de communiquer avec votre inconscient.

Cela vous permettra de déterminer la solution la plus adéquate.

Retenez cependant que l'auto-hypnose se base principalement sur l'autosuggestion.

Il n'est donc pas nécessaire de se brusquer ou de se donner des ordres.

Il serait préférable en effet de faire des suggestions à soi-même.

Il est donc recommandé d'éviter d'utiliser des phrases à tournure négative telles que " Il ne faut pas stresser ! ".

Une formulation positive à l'image de " J'arrive à vaincre ce stress " est plus indiquée.

Une meilleure tournure serait d'invoquer l'énergie opposé au stress.

Cela donnerait : "je me suis courageux" ou encore "j'ai confiance en moi".

Il s'agit donc de répéter tranquillement ces phrases dans un état de réceptivité hypnotique.

Lorsque vous aurez passé avec succès l'étape d'autosuggestion, vous pourrez passer à la visualisation.

L'étape de la visualisation

Communiquer avec son esprit est possible de plusieurs façons.

Ainsi, les sons et les autosuggestions sont d'une importance capitale.

Toutefois, les images sont encore plus efficaces.

Pour arriver correctement à visualiser, vous devez prendre le temps qui vous sera nécessaire pour rentrer dans cette phase de visualisation créative.

Maintenez toujours une bonne respiration pour cela, c'est à dire une respiration calme et profonde.

Puis, il s'agit de faire travailler votre imagination afin d'intégrer certaines images dans votre subconscient.

L'exercice d'auto-hypnose consiste donc à vous imaginer dans des conditions réelles ainsi que des situations avantageuses et précises.

Dans le cas où vous auriez l'intention de booster votre confiance en vous par exemple, vous pouvez vous imaginer dans une situation que vous avez envie d'atteindre.

En période de chômage, vous pouvez vous projeter dans un bureau en train de diriger une réunion ou une conférence.

Toutefois, cela suppose avant tout d'accéder à votre subconscient pour y injecter ces images suggestives.

Accéder à votre inconscient pour le reprogrammer

Sachez que le corps fournit de nombreuses informations de façon constante sur les émotions ou les pensées.

Cela se manifeste principalement par certaines réactions.

C'est sur ces dernières qu'il est important de jouer afin de communiquer de façon optimale avec votre inconscient.

Heureusement, il est possible de conditionner d'autres réactions dans votre corps afin de disposer d'un canal de communication avec votre subconscient.

Vous pouvez ainsi, en plus de la respiration, de l'autosuggestion et de la visualisation, créer un ancrage physique, comme le fait de serrer le poing, ou de croiser les doigts, etc.

Plus vous pratiquerez, plus vous pourrez activer l'état souhaité et développé en auto-hypnose.

Il suffira simplement de faire le geste physique, d'activer l'ancrage.

Ensuite, il suffira simplement de sonder votre subconscient pour le reprogrammer.

Transformer les pensées négatives en positives

Vous pouvez obtenir des informations précieuses sur vos pensées subconscientes, vos réactions et vos automatismes, en accédant à votre subconscient.

Ainsi, vous avez la technique du « signaling » qui permet principalement d'interroger vos pensées inconscientes afin de les reprogrammer.

Il faudra donc procéder de façon à vous adresser à votre subconscient comme s'il s'agissait d'une personne distincte de vous.

Une fois que vous accédez à votre subconscient, vous avez la possibilité de communiquer avec lui en lui posant des questions ou en lui demandant de l'aide.

Cela vous permettra de mettre à jour vos émotions négatives ou de transformer certaines de vos réactions.

Poser des questions à votre inconscient et le reprogrammer grâce à l'auto-hypnose peut être une façon optimale d'arriver à vos fins.

En dehors des suggestions, vous pouvez donc vous adresser à lui en lui demandant : « Peux-tu faire ceci pour moi ? » ou « Est-il possible d'entreprendre quelque chose pour moi les jours qui suivent ? ».

Avec ces différentes approches, vous avez de grandes chances de reprogrammer votre cerveau par l'auto-hypnose et la respiration.

Le secret pour entrer rapidement en transe hypnotique : la respiration calme

Pour réussir à reprogrammer votre cerveau subconscient, tous les coachs vous le diront, le plus difficile est d'entrer dans une transe hypnotique, c'est à dire un état très réceptif à l'autosuggestion.

Seule la respiration est capable de vous faire entrer rapidement dans cet état où votre cerveau est réceptif à toutes manipulations de votre part.

Et le secret est véritablement d'activer votre système nerveux parasympathique, celui de la détente et de la relaxation.

Pour ce faire, la technique de respiration la plus puissante est la rétention respiratoire à poumons vides.

C'est tout le principe de la Respiration Intermittente, qui d'ailleurs est l'exercice de respiration préféré des hypnothérapeutes.

La Respiration Intermittente Consciente
Voici l'exercice de souffle le plus efficace à faire tous les jours si vous voulez vous éveiller spirituellement.

Lisez aussi:

Asthme : comment respirer quand on est asthmatique ?

Bâillement excessif et manque d’air : quelles solutions ?